Du code, du communisme

0bin, implémentation Python de zerobin (pastebin chiffré côté client)

Max et moi on a merdé beaucoup plus de projets originaux que tout le reste. Du coup pour se remonter le moral, on se fait régulièrement un bon plagiat d’un truc qui marche. C’est terrible d’avoir plus de succès avec les idées des autres que les siennes 🙂
Dans la lignée de nos flatteries (puisque la copie en est la plus haute forme), voici 0bin, une implémentation Python du projet zerobin. Encore un truc de Sebsauvage. Promis après ça on arrête.

Capture d'écran du logiciel 0bin
0bin.net

Pour faire bonne mesure, c’est du libre sous licence WTF, il y a une doc en français, et le code source est  sur github. Si vous ne connaissez pas Python, c’est facile à installer. Si vous connaissez Python:
pip install zerobin && zerobin
C’est de la version beta alpha planta, donc rapportez-nous les bugs.

Le principe

C’est un pastebin ordinaire, vous collez du code, vous récupérez une URL, et vous l’envoyez à votre voisin-e qui peut ainsi le lire.
Le petit plus, c’est qu’il est chiffré côté client. C’est à dire que l’hébergeur (ici nous) ne peut pas lire ce que vous postez.
En plus de ça, on a rajouté quelques goodies:

  • coloration syntaxique automatique (pas besoin de préciser le langage);
  • historique des pastes précédents (sur votre navigateur uniquement);
  • upload (plutôt que de faire un gros copier/coller);
  • burn after reading: le paste ne peut être lu qu’une fois;
  • short url et copier dans le presse papier.

On à même réussi à caser VizHash.js là dedans !
Les grands absents (contrairement à zerobin), ce sont les commentaires. En analysant bien le truc, on s’est aperçu que c’était la porte ouverte à toutes les fenêtres, donc on a fait sauté la feature, d’autant que nous ne commentons jamais nous même nos pastes. On a un chat chiffré pour ça.